mardi 22 décembre 2020

Projet PEJS: bilan au 15/11

Projet PEJS: bilan au 15/11 des rencontres avec les autorités locale du Ministère de l'Education Nationale

L’histoire commence en 2018. Un groupe de parents échange autour de la circulaire du 03 février 2017 « Mise en œuvre du parcours de formation du jeune sourd ». Nous apprenons l’existence de cette circulaire fortuitement et décidons de nous pencher dessus.

Au même moment , nous apprenons que nos voisins du Calvados intentent une action en justice pour l’ouverture d’un PEJS dès la maternelle. Nous suivrons l’affaire de près. Nous nous réunissons à plusieurs reprises et décidons de rédiger un courrier pour exprimer nos revendications dans l’intérêt de nos enfants.

Nous présenterons ce courrier, presque finalisé, lors d’une réunion à destination des familles d’enfants sourds et professionnels du monde de la surdité souhaitant assister à cette réunion le samedi 09 mars 2019.

Suite à cette réunion, nous peaufinerons la lettre et adresserons le résultat final le 10 avril 2019, à la fois aux autorités locales mais aussi aux nationales (voir ici ce courrier).

Fin avril 2019, M. Maire, conseiller technique de la rectrice nous contacte pour nous dire que notre lettre a retenu toute l’attention de la rectrice et la sienne (M. Roland, recteur, avait été remplacé par Mme Gavini-Chevet le 1er avril).

Première rencontre avec l’éducation nationale : 27 juin 2019

 Nous rencontrons pour la première fois M. Maire.

Il nous exprime la volonté de l’éducation nationale de se rapprocher des textes pour répondre aux besoins des familles, de reconstruire la confiance avec les parents.

Il nous fait part que l’Inspecteur de l’Education Nationale ASH s’est rapproché de la directrice du Centre Beethoven. Dans quel but? Il nous est répondu qu’il ne s’agit pas d’une délégation. Le centre Beethoven sera utilisé comme ressource et force de propositions.

Nous évoquons la formation à la Langue des Signes Française des professionnels (AESH, enseignants, …)

M. Maire nous fait part d’un projet de proposition de formation à la LSF en partenariat avec l’Université de Rouen destiné aux AESH et qui pourrait être ouvert aux professeurs.

L’objectif étant de tendre vers la qualité: niveau B2, 100h de linguistique et de pédagogie.

Il nous fait part des contraintes des DASEN : les postes d’enseignants sont à moyens constants, chaque DASEN à une dotation.

Deuxième rencontre avec l’éducation nationale : 8 octobre 2019

M. Maire nous reçoit avec Mme Nedellec, IEN ASH de la Seine-Maritime. M. Henon, IEN ASH de l’Eure est absent/excusé.

En premier lieu, il nous est exprimé la volonté du rectorat de faire monter en compétence l’existant, au niveau du collège et du lycée. La formation à l’université commencera en octobre 2019.

On nous fait par d’une évolution progressive du CRA Beethoven ( ?) le projet serait de tendre vers des classes ordinaires avec appui du SESSAD.

Nous butons sur la définition de l’acronyme PEJS. Pour nous, parents, il s’agit d’un Pôle d’Enseignement pour les Jeunes Sourds. Pour l’éducation nationale, il s’agit d’un Parcours d’Éducation du Jeune Sourd. Cette distinction est très importante car nous souhaitons un regroupement de nos enfants dans les mêmes écoles en fonction de leur niveau scolaire. Dans la définition de l’Education Nationale, la notion de regroupement n’existe pas.

Nous alertons sur la question des transports, qui est une réelle inquiétude des parents : distance trop longue, temps de route fatigant. L’organisation actuelle concernant le dispositif Beethoven est complexe puisque les enfants vont d’abord au CRA pour être ensuite accompagnés dans leurs écoles respectives en fonction de leur niveau scolaire (4 écoles différentes sur 3 communes différentes).

Nous demandons que le Centre François Truffaut de l’IDEFHI soit convié aux échanges. Nous apprendrons plus tard le projet, qui était déjà en cours, de fermeture du centre et d’un transfert des enfants et des professionnels vers le dispositif Beethoven.

Il nous parle du projet de l’école inclusive qui devrait être une « révolution ».

M. Maire nous fait part que le rectorat sera porteur du projet PEJS avec les moyens existants, les prérogatives ministérielles, les municipalités …

A cette époque, il nous est dit que les enseignants doivent décliner leurs compétences aux IEN du 27 et du 76, que les expertises seraient gardées et que les enseignants « ordinaires » devront se former.

Troisième rencontre: 3 décembre 2019

Organisée par l’éducation nationale dans les locaux du dispositif Beethoven. M. Maire et Mme Nedellec animaient la réunion en présence de Mme Gouard, directrice du dispositif Beethoven et Mme Obstoy, directrice médicale de Beethoven.

Les parents n'ont été conviés que 3 jours avant. Peu de familles d’enfants sourds étaient présentes.

Cette réunion a eu pour effet de démotiver les familles au vu ce qui a pu être présenté: un PEJS dans l’expectative, laissant croire aux familles que l’enseignement dispensé à leurs enfants sourds serait moins valorisé.

Quatrième rencontre: 23 juillet 2020

L’objet était de faire un point d’étape sur la mise en place du PEJS à partir de la maternelle.

Nos questions étaient:

  • Quelles avancées dans le développement du PEJS depuis notre dernière rencontre?
  • Des moyens vont-ils être mis en place dès la rentrée de septembre 2020?
  • La directrice du centre Beethoven est partie, qui va prendre le relai? Qui va être l’interface entre l’Éducation National et le centre Beethoven?
  • La zone géographique du PEJS est -elle établie?
  • Les effectifs des enfants par classe ont-ils été définis?

Concernant la zone géographique, il nous est répondu que la gestion unique de l’Académie Normandie n’interviendra pas avant 2022. Il existe encore deux périmètres.

Concernant la rentrée de septembre 2020, on nous avance le déploiement d’un PEJS en maternelle avec un enseignement spécialisé, en seine maritime.

Pour l’Eure, on nous fait part du dispositif ULISS Coloré qui accueille de plus en plus d’enfants sourds. Une enseignante signante devait être affectée à ce dispositif.

Nous partons ensuite dans une logorrhée de chiffres et de pourcentages pour l’ensemble du territoire normand.

Cinquième rencontre: 14 octobre 2020

Cette rencontre a lieu en présence des Inspecteurs de l'Éducation Nationale, ASH, et du Président de la Coordination Handicap Normandie.

Notre détermination: faire avancer le projet. Nos enfants ont besoin de soins adaptés à leur handicap sensoriel mais ont également besoin de recevoir un enseignement spécialisé optimal qui passe par un parcours éducatif bilingue français / langue des signes.

Grâce à notre sondage, nous avons pu mettre en avant les souhaits des parents . Mettre en avant que l'ouverture d'un PEJS à partir de la maternelle et en primaire est vivement attendue. 

L'éducation nationale semble  souhaiter que le projet se concrétise. Nous nous donnons comme objectif l'ouverture d'un PEJS en maternelle à la rentrée 2021. 

La prochaine rencontre aura lieu le 16 décembre (compte rendu-publié ici sous peu).

(Pour avoir tous nos billets sur le PEJS, voir ce lien)

 



samedi 19 septembre 2020

Report de la journée UNAPEDA prévue en octobre

Au vu de la situation sanitaire, la journée proposée par l'UNAPEDA:
"Aidants familiaux et surdités : Quelles spécificités ? Quels besoins ?"

qui était initialement prévue le 2 octobre 2020 (voir notre Newsletter n°25) est reportée au VENDREDI 12 MARS 2021

Voir ici la page dédiée (pas encore mise à jour à l'heure où nous postons ceci).

dimanche 30 août 2020

Commande groupée de masques transparents à tarif préférentiel

L'Apedahn propose aux familles d'enfants sourds des département 76 + 27 une commande groupée de masques inclusifs (transparents), qui permettent de lire sur les lèvres. Le prix fabricant pour un masque est de 10,90€. En tant qu'association militant aux côtés des familles d'enfants sourds (sur justificatif), nous avons décidé de participer à l'achat de ces masques en vous les redistribuant au prix de 5€ par masque + les frais de port (voir ci-dessous), dans la limite de 10 masques par famille et par taille.

Le fabricant est APF Entreprises, le modèle est visible ici, et est disponible en 3 tailles: Standard / Large / Enfant.

Si vous etes intéressés, merci de faire votre précommande en ligne ici.
Edit 16/09/2020: les commandes sont desormais closes, pour ceux qui se sont inscrits, ne tardez pas pour envoyer votre chèque !


Vous avez jusqu'au 15/09/2020 pour vous inscrire. Toutefois, nous ne pourrons passer la commande que à réception de votre chèque de règlement, qui devra nous parvenir avant le 20/09/2020 au soir avec le montant correct, à l'adresse suivante:

APEDAHN
Commande Masques
43, quai du Havre
76000 Rouen

Tout chèque qui nous parviendra après le 20/09, ou d'un montant incorrect (incluant frais de port et adhésion), vous sera renvoyé.

La commande groupée partira le lundi 21/09 pour la quantité correspondant aux chèques reçus. Dès leur réception, ils vous seront transmis par courrier. Attention, le fabricant indique un délai de livraison indicatif de 4 semaines, nous ne pourrons être tenus responsable pour tout retard de livraison mais nous vous tiendrons informés.

Frais de port (en sus, montant à ajouter à votre commande).

  • 1 à 5 masques: 3€
  • 6 à 15 masques: 6€
  • plus de 15 masques: nous contacter

Si vous n'êtes pas déjà adhérent pour cette année, merci d'ajouter à votre chèque 15€ d'adhésion pour l'année 2020-2021.

mercredi 8 juillet 2020

Stage d'automne ALPC

EDIT 4/09: l'ALPC a annoncé aujourd'hui l'annulation de ce stage d'automne, les conditions ne permettant pas sa tenue. 


Le traditionnel stage d'été de l'ALPC ayant été annulé pour cause de crise sanitaire, l'ALPC propose de façon exceptionnelle un stage d'automne, du 25 au 31 octobre, en Charente-Maritime.

Tous les détails et inscriptions sont ici.

Nous encourageons tous les parents de jeunes enfants sourds à participer à ce stage, qui est un moment unique d'échange et de partage avec d'autres familles (en plus de l'apprentissage de la LPC).

Pour des détails sur la LPC, c'est ici.

NOUVEAU: l'APEDAHN vous propose cette année une aide financière jusqu'à  100€ par adulte et 50€ par enfant mineur pour les familles de Haute Normandie (76 et 27) qui y participeront, sur justificatifs et sous réserve de nos possibilités (nombre de familles).
Nous contacter par mail pour les détails.

mardi 30 juin 2020

Rentrée 2020 & LSF

Pour nos cours du soir, nous avons pu terminer cette année tant bien que mal: nos formations ont pu reprendre en juin, en respectant quelques précautions de distance et en élargissant un peu le calendrier.

Pour notre offre de formation LSF pour 2020-2021, nous convions toutes les personnes intéressées à notre traditionnelle réunion de rentrée. Nous vous y présenterons notre offre (cours du soir, stage intensifs) et vous pourrez y poser toutes vos questions et faire une pré-inscription.

Pour les modalités, les tarifs et un descriptif de notre offre, merci de consulter ces pages.

Cette réunion aura lieu le:
jeudi 27 août 2020, 18h

Lieu: Maison de quartier St Sever, Rouen Rive Gauche (accès via le centre commercial).
Attention: à l'heure actuelle, les autorités nous limitent à 10 personnes maxi! Nous espérons que la situation sanitaire permette un assouplissement de ces règles, merci donc de revenir ici quelques jours auparavant pour vérifier les conditions sur cette réunion. Nous posterons des mises à jour en fonction des conditions sanitaires.

Si vous êtes intéressés mais dans l'impossibilité de venir, merci de prendre contact par email avec Mme Anne Cécile Marquet (voir ici).


mercredi 18 mars 2020

Suspension des activités

En raison de l'actualité (confinement), toutes nos activités & formations sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Nous restons joignable par mail.

jeudi 27 février 2020

Prochains stages intensifs

Les inscriptions sont ouvertes pour nos prochains Stages Intensifs de LSF:

  • Niveau 2 : du mardi 14 au vendredi 17 avril 2020, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Niveau 3 : du lundi 6 juillet au vendredi 10 juillet 2020, de 9h à 12h et de 13h à 16h30 sauf le jeudi 9 juillet 9h- 13h uniquement.
Pour toute question, merci de contacter Mme Anne Cécile Marquet.
Ces stages peuvent être pris en charge par les employeurs (mais ne sont pas éligibles au CPF).

Pour tous les détails, voir sur la page dédiée.